10 astuces pour progresser en espagnol en voyage

credit : Unsplash – Slava Bowman

Ah… les vacances. Un mot qui fait rêver, surtout lorsqu’on va partir en voyage à l’étranger. C’est aussi l’occasion idéale pour progresser en langue étrangère, en apprenant sur le terrain.

Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pour vous permettre de tirer le meilleur de votre expérience et apprendre l’espagnol autrement.

 

Nous allons vous donner des astuces pour apprendre et retenir de nouveaux mots en espagnol alors que vous explorez votre destination mais aussi vous donner des suggestions pour engager une conversation avec des locaux. Ce vous permettra de progresser en espagnol durant votre voyage.

 

C’est surtout en voyage que l’on récolte les fruits des longues heures passées en salle de classe ou face à son livre. Vous confrontez vos connaissances passives à la réalité, vous mettez en pratique les expressions et le vocabulaire appris par cœur.

 

C’est lorsque vous chercher votre chemin que « a la izquierda » et « a la derecha » prendront toute leur importance. Vous verrez que les mots et expressions espagnols utilisés s’ancreront plus vite et durablement dans votre mémoire.

 

Avant de partir

 

credit : Unsplash – Dariusz – Sankowski

 

1) Acquérir le vocabulaire espagnol de base

Si vous êtes totalement débutant en espagnol, vous pouvez commencer par apprendre le vocabulaire de base en espagnol.

Voici une liste des thèmes à connaître en priorité :

– Apprendre à compter

– Les jours de la semaine et les mois

– Les compléments de lieux (très pratiques pour demander son chemin)

– La nourriture

– Les phrases types (bonjour, au revoir, s’il vous plaît, merci, non merci, répétez s’il vous plaît).

 

Vous pouvez acquérir un petit guide de conversation en espagnol comme celui du routard, vous servir de l’application duolinguo ou alors naviguer sur Internet pour étendre votre vocabulaire.

 

Pratiquez votre prononciation espagnole en lisant à voix haute. Cela vous aidera à mémoriser davantage les nouveaux mots espagnols. Il vous sera plus facile d’oser parler en espagnol si vous êtes déjà certain d’avoir une bonne prononciation.

 

2) Préparez votre voyage

 

Si vous avez déjà un certain niveau de compréhension en espagnol, renforcez-le en faisant vos recherches sur des sites espagnols. Plutôt que de vous aider uniquement de sites français, rendez-vous sur les sites des offices de tourisme locaux. Nous vous conseillons même d’utiliser les pages Wikipédia en espagnol, rien de vous empêche de lire par la suite la version en français.

 

Ce travail préliminaire vous permettra de vous « mettre dans le bain » de  et habituer votre cerveau à avoir recours à l’espagnol. En plus de vous rafraîchir la mémoire, c’est un bon moyen de progresser en espagnol avant votre voyage.

 

 

Une fois sur place

credit : unsplash – Ethan Robertson

 

3) Lisez les affiches

On y penserai pas et pourtant… Lisez les panneaux de signalisation, les affiches, les publicités ou les enseignes de magasin. Ensuite,  essayez de les traduire va aider votre cerveau à se mettre en mode « traduction ».

 

De plus, les enseignes de magasin, généralement illustrées sont de bons moyens pour comprendre la signification d’un mot, même inconnu.

 

N’hésitez pas à aller faire un tour au marché et lisez les pancartes sur les étals. C’est une mine d’information pour étendre votre vocabulaire en espagnol, surtout en matière de nourriture : fruits, légumes,  spécialités locales, etc.

 

4) Prenez des notes

 

Dès que vous rencontrez un mot inconnu, écrivez-le ! Soit pour pouvoir en chercher sa signification plus tard. Soit, pour vous souvenir de sa traduction en espagnol.

 

En multipliant les sources (vision, écoute et écriture) vous augmenterez votre potentiel de mémorisation ! Essayez de relire vos notes avant d’aller dormir ou le matin au petit déjeuner.

 

5) Privilégiez les adresses locales

 

Rien de mieux que privilégier les bars, restaurants et même les hôtels fréquentés par les locaux. En plus de rendre votre voyage plus authentique, vous aurez plus de chance de pouvoir échanger en espagnol.

Généralement, les personnes que vous rencontrerez dans ces lieux seront heureuses d’échanger avec un visiteur ouvert, qui s’intéresse à la vie locale plutôt qu’aux endroits réservés aux touristes.

 

 

6) Parlez à la vendeuse

 

Réceptionnistes, vendeurs, serveur, chauffeurs, … N’hésitez pas à engager la conversation en espagnol avec eux.

Ces personnes sont en contact quotidien avec des vacanciers et ont généralement l’habitude de discuter avec eux en espagnol même si ces personnes sont débutantes en espagnol.

 

C’est une occasion en or de mettre en pratique vos connaissances linguistiques et en ayant un échange authentique.

 

Si vous n’osez pas engager la conversation, vous pouvez leur demander de l’aide : où sont les toilettes ? Quelle heure est-il ? Où est le meilleur restaurant du quartier ?

 

 

7) Écoutez de la musique espagnole durant vos trajets

Jouez sur l’immersion totale en poussant le bouchon jusqu’à la musique. Outre le fait de vous plonger dans une ambiance sonore en adéquation avec ce que vous voyez, les chansons sont un moyen excellent pour apprendre une langue.

Le rythme, la structure des phrases et la répétition des mots vous aideront à mémoriser plus facilement ce que vous entendrez. Voici quelque idées de chanteurs et groupes espagnols faciles à comprendre : Manu Chao, Macaco, La Yegros.

 

 

8) Allez au restaurant

 

En plus de rendre votre séjour des plus agréable, le restaurant est le lieu idéal pour renforcer votre espagnol.

Commencez par demander la carte en espagnol et étudiez le menu. Bien entendu, vous risquez de passer plus de temps à choisir votre plat que si vous demandez la carte en français. Cependant, vous allez permettre à votre cerveau de vous immerger davantage dans la langue espagnole. Un plat inconnu ? Recherchez sa traduction sur Internet ou dans votre dictionnaire. Vous le retiendrez plus facilement.

Ensuite, passez votre commande en espagnol ! Les serveurs, généralement habitués seront patients et vous aideront peut-être même à améliorer votre prononciation.

 

 

 

De retour de vacances

 

9) Réalisez un photo-reportage

 

Plutôt que de réaliser un simple album photo, documentez-le ! Ajoutez des légendes à celles-ci et essayer de mettre leur traduction en espagnol. Un excellent exercice pour vous entrainer à la rédaction en espagnol. Si écrire un paragraphe est trop difficile, optez pour des mots ou des phrases que vous avez notées dans votre calepin de voyage.

 

10) Réalisez votre propre guide conversation pour votre prochain voyage ou pour celui d’un ami.

 

Pour ancrer votre apprentissage en espagnol, réalisez un petit guide de conversation en espagnol. Remémorez-vous votre voyage et faites la liste des renseignements et phrases que vous avez le plus utilisés en fonction des situations : à l’aéroport (ou à la gare), au restaurant, à l’hôtel, en balade dans la ville.

Ecrivez ensuite les mots clefs puis imaginez des dialogues. Cet outil vous sera précieux pour vos prochains voyages dans un pays hispanophone.

 

Nous espérons que ce guide pratique pour progresser en espagnol durant un voyage vous sera utile. Si vous parvenez à mettre en pratique ces astuces avant, pendant et après vos vacances vous améliorerez votre espagnol.